comprendre la creativite par les 4 phases du processus creatif
Vanessa
Vanessa

Comprendre la créativité : Les 4 phases essentielles

Tu penses que tu n’as pas de créativité ? C’est faux !

Avant, elle était assimilée au fait d’être une personne géniale et innovante. Et d’avoir des idées incroyables qui pourraient changer le monde.

Aujourd’hui, on a compris que la créativité est innée, elle fait partie de chacun d’entre nous.
Et, même si tu en doutes,  tu as également en toi une part de créativité à explorer.

La créativité est cette énergie impalpable qui pousse à la création. Avoir de la créativité se manifeste dans différents domaines de la vie : l’artistique, l’entrepreneuriat, la décoration, le design, mais aussi dans la cuisine. Lorsqu’en ouvrant le frigo, tu imagines une nouvelle recette, c’est aussi cela la créativité.

Mais la créativité, aussi intense soit-elle, n’est pas toujours explorée. Malheureusement, parfois, la créativité n’émerge pas. Elle est silencieuse, éteinte, absente. On vit souvent avec des périodes plus ou moins créatives, des moments de vie où tout est éteint et d’autres où les idées fusent.

Rassure-toi, c’est normal. Cela s’explique par le principe des 4 phases du processus créatif.

Les 4 phases du processus creatif

1. La phase d’imprégnation

Cette phase longue est une période dans le processus créatif qui s’exprime par la recherche d’idées.

Lorsqu’on souhaite réaliser un projet (artistique, culinaire, de déco, l’écriture d’un roman ou même un projet professionnel), la phase d’imprégnation marque les prémices du processus. Et c’est long !

C’est pendant cette période consciente qu’il faudra noter toutes les idées rencontrées pendant les recherches, lire des ouvrages sur le sujet, faire un mindmap, rassembler les idées, etc.

Ce n’est pas une période de production créative. Néanmoins, le processus créatif se met en place.

Cela se traduit ainsi :

 

  • – Celui qui écrit un livre : faire des recherches de lieux, sourcer les personnages, etc.
  • – Celui qui veut réaliser une recette de cuisine innovante  : trouver plusieurs recettes et les noter ;
  • – Celui qui veut créer une  peinture : se promener en nature et s’immerger de la beauté naturelle d’un lieu, trouver l’inspiration.
  • – etc.

2. La phase d’incubation

La phase d’incubation est un moment de pause indispensable à la créativité.

Lorsque toutes les idées théoriques ont été trouvées, sourcées et analysées, il faut laisser le cerveau s’en imprégner.

Cette période plus ou moins longue est une phase passive où rien ne se passe en apparence. Mais au niveau de l’inconscient, les bulles de créativité sont en branle.

Aussi difficile que cela puisse être, c’est une période qui demande de ne plus penser au projet pour laisser le cerveau mûrir.

On doit vraiment passer à autre chose pour atteindre l’étincelle.

Ce n’est pas en restant focalisé sur une idée qu’elle va briller. Mais bien en la laissant grandir à son rythme pour qu’elle puisse prendre son espace.

La patience est de mise pendant cette phase plutôt longue.

Certains écrivains ont vécu la phase d’incubation pendant plusieurs années avant d’écrire le meilleur livre de leur vie, souvent un best-seller.

Pensez à la naissance… Une grossesse dure 9 mois, un temps d’incubation nécessaire pour créer la vie.
C’est pareil pour la créativité.

3. La phase d’illumination

L’inconscient en a maintenant terminé !

Place à l’émergence des idées par la conscience. La créativité s’éveille après le temps de pause nécessaire à sa création.

C’est un moment de non-censure ! Hors de question de freiner le flux créatif. On prend un carnet, un feutre et on note toutes les idées qui apparaissent, sans filtre, sans barrière.

On se laisse submerger par le flot d’idées et surtout, on ne censure rien.

Certaines idées seront bien évidemment à jeter, mais ce n’est pas le moment de faire le tri. Actuellement, tout doit sortir pour découvrir ce qui se passe en soi.

Cette phase courte et active doit être accueillie. Rien ne doit empêcher l’émergence des idées après la phase d’incubation.

Aies toujours un calepin sur toi !

Parce que la phase d’illumination peut arriver à n’importe quel moment : la nuit, pendant ses courses, pendant un repas, etc. Et d’expérience, je te confirme que cette phase n’arrive jamais quand tu es disposée à l’accueillir.

Sois donc toujours prêt.

4. La phase de production

C’est le temps de créer.

Tout est là pour réaliser le projet souhaité.

C’est le temps de sélectionner les bonnes idées, de faire le tri.

On confronte les idées survenues lors de la phase d’illumination au projet initial et on regarde ce qui peut être utilisé.

Par ex, pour un projet créatif : est-ce que cette idée pourrait répondre à mon besoin initial ?

La phase de production est évidemment active et rapide.

Elle est la finalité créative du processus de créativité.

Il est important de comprendre les phases du processus créatif pour garder confiance.

Personne n’est à son plein potentiel créatif tout le temps. La créativité se crée au fil du temps, avec un travail complexe entre la conscience et l’inconscience.

Aies confiance en toi, peut être que ta phase d’incubation est longue, mais une chose est certaine : tu possèdes toi aussi un potentiel créatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *