Doula Naturopathe Namur

Des algues bleues pendant la grossesse.

 

Etre Doula et Naturopathe me permet d’accompagner les mamans et les couples sur le merveilleux chemin d’une grossesse consciente, saine et harmonieuse. Dès lors, je me spécialise au quotidien évidemment dans le domaine de la maternité pour apporter un maximum de conseils avisés aux mamans que je suis. J’espère par le biais de ces articles d’apporter un maximum de conseils avisés aux parents qui en ont besoin (n’hésitez cependant pas à consulter pour plus d’informations et de conseils adaptés à vos besoins précis)

Avoir une hygiène de vie saine commence bien avant la conception mais lorsqu’on est enceinte, on souhaite d’autant plus le meilleur pour son bébé. Et cela passe principalement par la maman (bien que la papa change généralement aussi ses mauvaises habitudes de vie s’il en a). Dès lors, il sera important d’apporter les bons nutriments au foetus par une alimentation adaptée et une complémentation parfois nécessaire mais aussi d’adopter quelques règles très simples comme par exemple une bonne oxygénation, une bonne hydratation et aussi une bonne circulation (sport léger comme la marche par exemple si c’est possible).

La complémentation nutritionnelle est généralement nécessaire quand on porte la vie car l’alimentation d’aujourd’hui n’est plus suffisamment riche en bons nutriments pour permettre à la maman et à son bébé de bénéficier du meilleur. D’ailleurs, les gynécologues prescrivent très souvent (toujours je pense) des vitamines que la maman doit prendre toute sa grossesse comprenant une dose supplémentaire en B12 indispensable au bon développement foetal.

L’algue bleue dès le début de la grossesse

Dans cet article, j’ai envie de vous parler de la Spiruline. Cet algue bleue – cyanobactérie –  est un allié indispensable pendant la période si merveilleuse de la grossesse. Dans son nouveau livre, Franck Ledoux nous dresse un merveilleux parallèle entre la grossesse et la conception du monde. Sa vision est merveilleuse car elle symbolise énormément les différentes étapes de la grossesse avec l’apparition des différentes phases évolutives de la création.  Fascinant !

 » Les différentes familles de plantes apparaissent dans un ordre assez précis d’évolution. Elles se spécifient de plus en plus au fil du temps. Nous choisirons toujours par préférence les plantes les moins spécifiques pour accompagner la grossesse. Moins le foetus est évolué, moins nous devons utiliser des plantes évoluées. » Franck Ledoux

Les algues – principalement les bleues comme la spiruline – sont arrivées au prémice de l’évolution il y a des milliards d’années – à l’ère précambrienne. Ce sont les premiers végétaux de la création et donc des remèdes majeurs de la grossesse. Dès lors, nous pouvons inclure les algues bleues dès le début d’une grossesse, sans aucun risque, pour apporter à la maman un soutien nutritionnel optimal et à l’embryon tous les éléments nécessaires à sa croissance.

Pour les femmes enceintes qui ont tendance à constiper et/ou à engendrer des selles de couleur noir par non assimiliation du fer – et donc une diminution de l’assimilation du cuivre -, la spiruline sera dès lors efficace en ce sens. 

La spiruline pourra être utilisée pendant toute la grossesse et l’allaitement à raison d’1 gramme par jour (en 2 prises).

Le Klamath, énergétique,  au second trimestre

Au second trimestre, la maman pourra alterner et tester une autre algue : Le KLAMATH, également une cyanobactérie comme la spiruline, aura une action pré et pro biotique, une action sur l’élimination des pesticides et des métaux lourds  mais aussi, une action vibratoire intéressante. En effet, le Klamath pousse approximativement à 1500 mètres d’altitude et cette algue capte donc les rayons solaire plus directement que la spiruline. Dès lors, elle sera plus enrichie en information de lumière et donc elle aura plus d’affinités avec le monde vibratoire energétique propre au second trimestre. (En effet, le second trimestre est associée à la période d’incarnation pour l’enfant et l’union mère-enfant est mis en avant, une vraie énergie vibratoire est en jeu pendant cette période de la grossesse.)

Et papa ?

Et si par la même occasion, papa veut se donner les forces nécessaires pour l’arrivée de bébé, il peut évidemment faire une cure d’algues bleues sans aucun souci.

Vanessa

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s