Cycle féminin & Equilibre hormonal

Bonjour,

Vous avez été plutôt nombreuses à me réclamer cet article et pour cause, vous êtes de plus à plus à vous poser des questions. Quelque chose ne va pas mais vous n’arrivez pas à mettre le doigt dessus. En effet, peut-être soupçonnez vous de vivre ou de subir un dérèglement hormonal souvent non diagnostiqué,  qui provoque alors divers troubles de la santé. Avant toute chose, je ne suis ni médecin ni pharmacienne, je suis une naturopathe inquiète pour l’avenir des femmes en ce monde qui devient totalement fou, fou d’une nouvelle industrialisation et qui veut consommer toujours plus, mais surtout toujours plus mal.

Menstruations irrégulières, douleurs prémenstruelles (SPM), endométriose, trouble de la fertilité, fibromes, cancers, etc sont tant de « mal-être » au féminin qui, à ce jour, deviennent la norme. Est-ce sincèrement normal de souffrir tous les mois ? Est ce normal pour une femme d’à peine 30 ans de devoir subir une ablation des seins par faute d’un cancer? Est ce normal de vivre des situations de souffrances émotionnelles sans comprendre ce qui nous arrive?
NON, il n’y a aucune logique à cela, il n’y a rien de physiquement normal à devoir subir tous ces maux.

Aujourd’hui, les gynécologues prescrivent des pilules anovulatoires de plus en plus jeunes, par confort (je n’aborde pas ici les réels problèmes médicaux nécessitant peut être ce type de contraception, peut être… ) Certaines jeunes filles n’ont jamais vraiment connus les règles, ni la sensation d’être en période menstruelle. Cela est, certes,  peut être « pratique » : pas de sang, pas de douleurs, pas de problèmes de tampons ou de coupe menstruelle, bref la vie est belle (vraiment ?) ….
Mais finalement, où est passée la femme cyclique ? Comment une femme peut se réapproprier son corps si, déjà toute jeune aux abords de l’adolescence, on lui enlève la possibilité de reconnaitre son cycle, de connaître son corps, de se découvrir, de se comprendre ?  Bref, la pilule perturbe le cycle certes, mais la pilule est surtout un perturbateur endocrinien aujourd’hui reconnu.
Le sujet de cet article n’est pas la pilule mais nous pourrions tout à fait en parler …

Quelle est l’importance d’un équilibre hormonal ?

L’équilibre entre nos différentes hormones (oestrogènes, progestérone et testostérone pour ne citer qu’elles ) permet à la femme de vivre en santé physique et de jouir d’un équilibre émotionnel. Combien de femmes perdent le contrôle de leur vie, manquent de concentration ou font face à des dépressions sans comprendre pourquoi ni comment, sans raison particulière finalement. On continue ? Troubles du sommeil, prise de poids, irritabilité, mauvaise humeur, peur, anxiété, …
La femme d’aujourd’hui est souvent soumise à quelque chose qui ne va pas, sans savoir quoi…et quand on creuse (très loin), on se rend compte qu’il y a un déséquilibre au  niveau des hormones et que cela perturbe le quotidien physique mais aussi émotionnel et vibratoire de la femme. La femme n’est plus connectée à elle-même. Dans l’époque actuelle, la femme n’est de toute façons plus vraiment conscience qu’il y a une connexion entre elle et « elle », qu’il y a une écoute profonde à faire de son corps. La femme, on lui en demande trop, beaucoup trop, et elle s’oublie…. Mais, là encore, c’est un autre débat...

Qu’en est-il du stress ?

Lorsque nous sommes en état de stress (la société nous pousse à cela souvent non?), notre corps fabrique du cortisol pour s’en sortir (à l’époque des mammouths, cela nous donnait l’énergie suffisante pour survivre et courir très vite si on se faisait pourchasser)…Sauf qu’aujourd’hui, pas de mammouths dans les rues mais le cortisol est, lui,  toujours bien présent et plus on stress, plus on se laisse noyer par cette hormone qui, à la base, est censée être bénéfique. En excès, elle est nuisible.

A certains moments de notre vie, le corps sera soumis à un stress intense, beaucoup trop intense et le corps cherchera des solutions pour combler et pour vous sauver la vie. Solutions ? D’un point de vue métabolique, le corps transformera la progestérone disponible qui est une hormone active dans la seconde partie de notre cycle menstruel (pour peu qu’on ait encore un cycle), en cortisol (pour qu’on en ai suffisamment).  Résultat ? La balance et l’équilibre parfait « oestrogènes – progestérone »  qui nous permet un cycle en harmonie, ne sera plus là et le déséquilibre commencera à se marquer dans la vie de la femme.
Pour pousser le bouchon encore plus loin, un déséquilibre peut, à son tour, provoquer un stress. En effet, le corps, en dominance d’oestrogènes (car plus assez de progestérone), induira alors une souffrance des glandes surrénales….C’est un peu le chien qui se mord la queue. ( Les femmes qui souffrent d’endométriose comprendront alors pourquoi le stress qu’elles vivent avec la maladie, peut les rendre encore plus malade)

De plus, qui dit excès d’oestrogènes dit également carence en zinc, en magnésium, en vitamines….

Ce qu’il y a à comprendre dans cet article, c’est que le corps humain va constamment chercher à harmoniser votre état, à trouver un équilibre mais par cette recherche d’équilibre, il peut vous épuiser et provoquer alors d’autres problèmes dont je parlais en début d’article. Mesdames, lorsqu’on vous parle de gestion du stress (sophrologie, méditation, yoga, sport, relaxation), ce n’est pas simplement pour un effet de mode…Non, si on vous soumet des conseils pour apaiser vos émotions et gérer votre stress, c’est plutôt pour vous sauver la vie.

Nous pourrions en discuter des heures, je pourrais aussi écrire des lignes et des pages sur le sujet mais pour un article de blog, il me semble déjà bien ficelé. J’espère que tout est clair, que vous avez pu tout comprendre.

Je vous embrasse,

Vanessa

Quelques sources & idées lectures

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s