Magnésium

Du magnésium ? Oui mais lequel ?

Il y a peu de temps, je me suis rendue en parapharmacie et j’ai pris du temps pour regarder les différents rayons. (Car j’avoue j’aime beaucoup fureter dans les produits naturels ) … Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un rayon pratiquement plein de compléments à base de magnésium ! Comment ne pas s’y perdre?  J’ai également eu l’opportunité de discuter avec plusieurs personnes qui pensent que la taurine (généralement associé au magnésium) est un excitant.

Au vue de tout cela, j’ai préféré écrire un article sur ce blog pour expliquer un peu comment fonctionne le magnésium.

Les besoins en magnésium (Apport Quotidien Recommandé AQR) sont de 400 mg plus ou moins.  Logiquement apporté par l’alimentation mais étant donné que notre alimentation est de plus en plus dénaturée,  nous arrivons rarement à ce taux grâce à nos assiettes.  Malheureusement….

De plus, notre qualité de vie stressante et épuisante nous pousse de plus en plus à la carence car le stress est un facteur aggravant des pertes quotidiennes de magnésium. Dès lors, que faire?

Se complémenter !

Et oui, il n’y a pas de secret, pour bénéficier d’un taux de magnésium idéal (surtout si on en a besoin) , il faut faire plusieurs cures par an (associée à une bonne hygiène de vie générale). Dès lors, au vue des rayons immenses qui nous sont proposés, quel magnésium prendre concrètement ?

On distingue 3 générations de magnésium :

  • Les sels inorganiques : Le chlorure et l’oxyde – Ce sont les premières sources de magnésium utilisés comme dépuratifs et donc ils ont une large tendance à être laxatifs également. Si le magnésium ingéré est directement envoyé aux toilettes à cause d’une accélération du transit avec évacuation d’autres nutriments, autant dire qu’il n’a pas une utilité optimale et qu’il provoquerait aussi d’autres carences. On évitera alors ce type de magnésium sauf dans des cas bien précis.
  • Les sels organiques : Le lactate (acide lactique) par exemple. Moins laxatifs que les premiers mais pas idéaux non plus. En effet, les effets secondaires de ceux ci sont importants.
  • Les sels liposolubles.  Voici enfin une troisième génération idéale. En effet, ils n’accélèrent pas le transit car ils sont solubles dans les graisses. C’est donc cette formule ci qui sera la plus adaptée !!!  C’est donc le glycérophosphate de magnésium qui sera idéal pour une complémentation optimale et efficace à l’organisme.

Généralement, tout est noté dans la composition !! Alors n’hésitez pas à lire les étiquettes pour trouver la composition qui répondra à vos besoins au mieux.

Qu’en est il alors de la taurine ?

La taurine est un acide aminé soufré, antioxydant, stabilisateur des membranes cellulaires qui permet de mieux capter le magnésium. En effet, la taurine permet de réduire les pertes cellulaires et urinaires du magnésium.

Dès lors, il est intéressant de prendre un complément en magnésium avec de la taurine pour augmenter l’efficacité de la prise.

J’ajouterai que le groupe de vitamines B est également indispensable mais très souvent, au minimum la B6 se trouve dans les complexes au magnésium.

Si vous vous complémentez en magnésium, n’oubliez pas en parallèle d’apporter suffisamment d’oméga 3 à votre organisme.

 

N’hésitez pas à consulter votre naturopathe ou thérapeute en santé naturelle pour plus d’informations et une posologie adaptée à vos besoins.

Source : 6 ordonnances anti-stress

2 commentaires

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s