Du chocolat, oui mais….

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, nous allons aborder un sujet qui devrait intéresser certain.e.s d’entre vous : Le chocolat. Je fais partie de ces praticiennes de santé qui ne souhaitent en aucun cas frustrer ses clientes et surtout pas par la suppression du chocolat qui peut être parfois salvateur dans certaines situations émotionnelles. En effet, nous le savons, lorsque nous n’avons pas le moral, certain.e.s d’entre nous se dirigent vers le chocolat alors que d’autres iront plutôt vers du sucre ou des mets plus gras. Cela s’appelle de l’alimentation émotionnelle et nous y sommes tout.e.s confronté.e.s à un moment donnée de notre vie….  D’autres voient le chocolat comme le petit dessert à la fin du repas, la petite note sucrée….Et d’autres encore aiment tellement ça qu’elles ne peuvent absolument pas s’en passer.

Alors supprimer le chocolat de votre menu ? sûrement pas. Je suis moi même une grande amatrice de chocolat et malgré tout, conserver son petit pêché mignon est tout à fait normal. La solution pour ne pas se priver et c’est celle que j’ai choisi, c’est d’apprendre à manger du chocolat. Parce que finalement, le tout n’est pas de « ne pas en manger » mais de « bien en manger ».

Les chocolats industriels dont la composition laisse à désirer ne sont finalement pas des chocolats. Regardez la liste des ingrédients à l’arrière de votre tablette de chocolat : Quel est le premier ingrédient ? Du sucre ? Alors ce n’est pas du chocolat…. Du beurre de cacao ? Alors oui voilà, vous êtes sur un produit plut naturel. Les chocolats avec une bonne composition sont rares finalement et même en boutique bio, la plupart des chocolats avec la mention « bio » ne sont pas des chocolats mais des sucreries aux chocolats comme j’aime les appeler.  En Belgique, les pralines sont excellentes et pourtant, ce n’est finalement pas cela du Bon Chocolat !

photo-1504205758521-892897f3a28e

Ce qu’on oublie ?

Les pâtes à tartiner industrielles (même bio), le chocolat blanc (qui a décidé un jour d’appeler ça du chocolat? ), les biscuits au chocolat trop riches en sucre et graisses saturées, les pralines, etc…. Malheureusement, ces « faux chocolats » n’apportent rien de sain, aucun nutriment intéressant pour la santé…de plus, on a tendance à les manger sans les savourer.

Pour que le chocolat soit « bon pour la santé », il faut le choisir avec une forte teneur en cacao – plus de 70 %. Cela permettra de stimuler votre cerveau, d’améliorer votre concentration, votre mémoire et de bénéficier de ses effets euphorisants par la sécrétion de médiateur de la bonne humeur – la sérotonine. (C’est aussi pour cela qu’on se jette très souvent sur le chocolat lorsqu’on n’ a pas trop le moral) . Le chocolat de bonne qualité à plus de 70% de masse de cacao entraîne une agréable sensation de bien être et il contribue également à baisser les pulsions alimentaires par ses effets coupe-faim et anti-stress. Qui a dit que le chocolat était mal ?  Ces bienfaits sont apportés grâce au magnésium, entre autre, qui se trouve dans le chocolat.

Cerise sur le gâteau :

Notre microbiote intestinale raffole de ce chocolat à haute teneur en cacao alors pourquoi s’en priver ?

Néanmoins, comme pour tout dans la vie, il faut pouvoir ajuster et trouver la juste mesure:  L’équilibre et l’harmonie. Ingurgiter une tablette de chocolat tout au long de la soirée n’est pas du tout recommandé car – à moins de prendre chocolat à 100% de cacao – il y a d’autres ingrédients dans votre tablette dont le sucre fait partie. Et nous le savons tous, le sucre ajouté est néfaste pour notre santé, notre organisme, notre vitalité… Alors, consommer un à deux carrés par jour de chocolat noir est très positif pour la santé. Il paraît même que cette « posologie » permettrait de diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires.

Mes conseils :

  • Vérifier la composition de votre chocolat, même s’il est bio. Le premier ingrédient ne doit pas être du sucre.
  • Choisir un chocolat à plus de 70% de teneur en cacao.
  • Consommer un ou deux carrés de chocolat maximum par jour.
  • Appréciez ce chocolat qui fond dans la bouche, ne l’avez pas d’une traite…Savourez
  • Petit plus : si pouvez le déguster cru ( « raw »), c’est encore meilleur pour votre santé.

 

Ou trouver ces informations?

De nombreux livres font référence au chocolat dans le domaine de la santé et du bien être. Je vous conseille celui du Dr Charley Cohen qui m’a beaucoup plu et qui fait justement référence au chocolat noir de bonne qualité. Il sortira le 13 octobre prochain aux Editions Tredaniel.

Le bonheur, une ordonnance pour votre santé

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s